Jazyky-online.info   

Přísloví ve francouzštině


Francouzština na portálu Jazyky-online.info



Inzerce  
Hlavní stránka
Základy francouzštiny
Francouzská gramatika
Francouzské fráze
Francouzská slovíčka
Francouzská slovíčka II
Francouzština pro děti
Učení slovíček
Procvičování slovíček
Procvičování s obrázky
Flashcards
Obrázkový slovník
Francouzský slovník
Francouzský překladač
Francouzština ve světě
Slovíčka podle témat
Francouzské věty
Audio
Video
Jazykové zkoušky
Literatura
Přísloví
Online testy
Jazykové aplikace
Pro mobilní telefony


A bois noueux, hache affilée.
A chaque fou plaît sa marotte.
A chaque oiseau son nid est beau.
A goupil endormi rien ne tombe en la gueule.
A grands maux, grands remedes.
A mauvais ouvrier point de bon outil.
A cheval donné on ne regarde pas les dents (French) / la bride (Canadian).
A confesseurs, médicins, avocats, la vérité ne cele de ton cas.
A l'étroit mais entre amis.
A l'ouvre, on connaît l'artisan.
A raconter ses maux, souvent on les soulage.
A tort se lamente de la mer qui ne s'ennuie d'y retourner.
A qui il a été beaucoup donné, il sera beaucoup demandé.
Abondance de bien ne nuit pas.
Aide-toi et le ciel t'aidera.
Amour, toux et fumée en secret ne sont demeurés.
Apres la pluie, le beau temps.
A tout pourquoi il y a (un) parce que.
A qui la tete fait mal, souffre par tout le corps.
A vrai dire peu de paroles.
Bacchus a noyé plus de gens que Neptune.
Beaucoup de paille, peu de grains.
Bien mal acquis ne profite jamais.
Bien nourri et mal appris.
Bois tordu fait feu droit.
Bon cour ne peut mentir.
Bon marché tire agent de bourse.
Bon sang ne saurait mentir.
Bonne renommée vaut mieux que ceinture dorée.
Bonne volonté est reputé pour le fait.
Bons nageurs sont a la fin noyés.
C'est donner deux fois, donner promptement.
C'est viande mal prete que lievre en buisson.
Ce que chante la corneille, chante le corneillon.
Ce qui croît soudain, périt le lendemain.
Ce que l'enfant écoute au foyer, est bientôt connu jusqu'au moutier.
Ce que tout le monde dit doit etre vrai.
Celui qui n'est pas avec moi est contre moi.
Celui qui est lent a manger est lent a travailler.
Celui que veut etre jeune quand il est vieux, doit etre vieux quand il est jeune.
Celui qui fuit de bonne heure peut combattre derechef.
C'est l'exception qui confirme la regle.
C'est la poule qui chante qui a fait l'ouf.
C'est le ton qui fait la chanson.
C'est en forgeant qu'on devient forgeron.
C'est trop d'un ennemi et pas assez de cent amis.
C'est volour prendre la lievre au son du tampour.
Ce n'est pas la vache qui crie le plus fort qui donne le plus de lait.
Ce qui est fait n'est plus a faire.
Ceux que Jupiter veut perdre, il commence par leur oter la raison.
Chacun doit balayer.
Chacun pour soi et Dieu pour tous.
Chacun peut etre riche en promesses.
Chacun sent le mieux ou le soulier le blesse.
Chagrin partagé, chagrin diminué; plaisir partagé, plaisir doublé.
Chaque chose vaut son prix.
Chaque jour une pomme conserve son homme.
Charité bien ordonnée commence par soi-meme.
Chat échaudé craint l'eau froide.
Chassez le naturel, il revient au galop.
Cherchons la femme.
Chien qui aboie ne mord pas.
Choisissez votre femme par l'oreille bien plus que par les yeux.
Comme on fait son lit, on se couche.
Comparaison n'est pas raison.
C'est dans le besoin qu'on reconnaît ses vrais amis.
Ce n'est pas aux vieux singes qu'on apprend a faire des grimaces.
Coffre ouvert, rend le saint pervers.
Coucher de poule et lever de corbeau écartent l'homme du tombeau.
Courte priére pénetre les cieux .
D'un costé Dieu poingt, de l'autre il vingt. (old French)
Dans le doute, abstiens-toi.
De la mesure dont nous mesurons les autres nous serons mesurés.
De mauvais grain jamais bon pain.
De qui je me fie Dieu me garde.
De tout s'avise a qui pain faut.
Deux ancres sont bonnes au navire.
Diviser pour régner.
Don d'ennemi c'est malencontreux.
Donnant donnant.
Donner un oeuf pour avoir une feve.
En toute chose il faut considérer la fin.
Entre l'arbre et l'écorce il ne faut pas mettre le doigt.
Envie est toujours en vie.
Faire d'une mouche un éléphant.
Faire le pas plus long que la jambe.
Faire un cygne d'un oison.
Fais comme je dis, non comme j'agis.
Fais ce que tu peux, si tu ne peux faire ce que tu veux.
Faute avouée est a moitié pardonnée.
Faute de mieux le roi couche avec sa femme.
Femme bonne vaut une couronne.
Ferveur de novice ne dure pas.
Folle est la brebis qui au loup se confesse.
Fuis le plaisir qui amene repentir.
Gardez-vous des faux prophetes.
Hâtez-vous lentement.
Heureux sont les enfants dont les peres sont damnés.
Il faut bonne mémoire apres qu'on a menti .
Il faut donner au diable son du.
Il faut casser le noyau pour en avoir l'amande.
Il faut etre matelot avant d’etre capitaine.
Il faut etre deux pour danser le tango.
Il faut laisser aller le monde comme il va.
Il faut laver son linge sale en famille.
Il faut manger pour vivre, et non pas vivre pour manger.
Il faut precher d'exemple.
Il faut reculer pour mieux sauter.
Il faut réfléchir avant d'agir.
Il faut qu'une porte soit ouverte ou fermée.
Il faut battre le fer pendant qu'il est chaud.
Il n'est pas chance qui ne retourne.
Il n'est rien tel qui balai neuf.
Il ne convient pas a fol qu'on lui rende cloche au col.
Il ne faut jamais quitter le certain pour l'incertain.
Il ne faut pas bruler la chandelle par les deux bouts.
Il ne faut pas changer d'attelage au milieu d'un gué.
Il ne faut pas jeter les perles devant les poureaux.
Il ne faut pas jouer avec le feu.
Il ne faut point parler de corde dans la maison d'un pendu.
Il n'y a point d'église ou le diable n'ait sa chapelle.
Il n'y a point d'homme necessaire.
Il n'y a que la foi que sauve.
Il n'est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir.
Il ne faut pas faire ces choses a moitié.
Il ne faut pas se fier aux apparences.
Il ne faut pas mettre tous ses oufs dans le meme panier.
Il n'y a pas de fumée sans feu.
Il ne faut pas réveiller le chat qui dort.
Il ne faut pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué.
Il tirerait de l'huile d'un mur.
Il vaut mieux suer que trembler.
Il vaut mieux plier que rompre.
Il y a serpent caché sous des fleurs.
Il y a péril en la demeure.
Jamais deux sans trois.
Jamais paresseux n'eut grande écuelle.
Je crains l'homme d'un seul livre.
Jamais honteux n'eut belle amie.
Jeter de l'huile sur le feu.
Jeunneuse pauresse, viellise pouilleuse.
Juge hâtif est périlleux.
L'argent est fait pour rouler.
L'attaque est la meilleure défence.
La belle plume fait le bel oiseau.
La confiance appelle la confiance.
La femme du cordonnier est toujours mal chaussée.
La fortune ne fait pas le bonheur.
La nuit tous les chats sont gris.
La parole a été donnée a l'homme pour déguiser sa pensée.
La parole s'enfuit, et l'écriture demeure.
La punition boite, mais elle arrive.
La raison du plus fort est toujours la meilleure.
La répétition est la mere de la mémoire.
La seconde pensée est la meilleure.
La variété plaît.
La vérité est dans le vin.
La vérité se dit en badinant.
La parole est l'ombre du fait.
Langue muette n'est jamais battue.
L'essentiel du courage c'est la prudence.
Le fait juge l'homme.
Le mal appelle le mal.
Le meilleur n'en vaut rien.
Le miel est doux, mais l'abeille pique.
Les fous inventent les modes, et les sages les suivent.
Le plus grand malheur ou bonheur de l'homme est une femme.
La pomme ne tombe jamais loin de l'arbre.
Le remede est pire que le mal.
Le temps et l'usage rendent l'homme sage.
Le trop de précautions ne nuit jamais.
Les absents ont toujours tort.
Les cordonniers sont les plus mal chaussés.
Les gouts et les couleurs ne se discutent pas.
Les soucis font blanchir les cheveux de bonne heure.
L'enfer est pavé de bonnes intentions.
L'envie s'attache a la gloire.
L'habit ne fait pas le moine.
L'histoire se répéte.
L'homme propose, et Dieu dispose.
L'honneteté est la meilleure politique.
L'on passe la haie par ou elle est plus basse.
L'on ne saurait écorcher une pierre.
L'or force le verrou.
Le chien aboit, la caravane passe.
La fortune sourit aux audacieux.
Le fil ténu casse.
L'espoir fait vivre.
Les habitudes ont la vie dure.
Les bons comptes font les bons amis.
Le monde appartient a ceux qui se levent tôt.
Les apparences sont trompeuses.
Les grands voleurs pendent les petits.
Les rats quittent le navire qui coule.
La nuit porte conseil.
La parole est d'argent, mais le silence est d'or.
Loin des yeux, loin du cour.
Les murs ont des oreilles.
Les plaisanteries les plus courtes sont les meilleures.
Les premiers seront les derniers.
Les volontés sont libres.
Mettre la charrue devant les boufs.
Mieux vaut que entre fou avec tous que sage tout seul.
Mieux vaut savoir que richesse.
Mieux vaut peu que rien.
Mieux vaut tenir que courir.
Mieux vaut etre seul que mal accompagné.
Mieux vaut faire que dire.
Mieux vaut prévenir que guérir.
Mieux vaut un présent que deux futurs.
Nature passe nourriture, et nourriture survainc nature.
Ne meurs cheval, herbe te vient.
Ne te mele pas des affaires d'autrui.
Ne touchez pas aux blessures guéries.
La nuit porte conseil.
Noblesse oblige.
Oignez vilain, il vous poindra. Poignez vilain, il vous oindra.
On a que ce que l'on mérite.
On ne tue pas le loup parce qu'il est gris, mais parce qu'il a dévoré la brebis.
On naît poete, on devient orateur.
On n'est jamais si bien servi que par soi-meme.
On revient toujours
On ne change pas une équipe qui gagne.
On ne fait pas boire un âne qui n'a pas soif.
On ne jette des pierres qu'a l'arbre chargé de fruits.
On ne peut aider qui ne veut point écouter.
On ne prend pas les oiseaux a la tartelle.
On prend plus de mouches avec du miel qu'avec du vinaigre.
Par savoir vient avoir.
Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage.
Patience passe science.
Pendant le faveur de la fortune, il faut se préparer a sa défaveur.
Personne ne peut etre juge dans sa propre cause.
Petit poisson deviendra grand.
Pierre qui roule n'amasse pas mousse.
Plus ça change, plus c'est la meme chose.
Pour estimer le doux, il faut gouter de l'amer.
Pour un de perdu, deux de retrouvés.
Prudence est la mere de súreté.
Quand on dîne avec le diable, il faut se munir d'une longue cuiller.
Quand on n'a pas ce que l'on aime, il faut aimer ce que l'on a.
Quand on n'a pas de tete, il faut avoir des jambes.
Quand on n'avance pas, on recule.
Qui a age, doit etre sage.
Qui a bu, boira.
Qui a froid souffle le feu.
Qui a tete de cire ne doit pas s'approcher du feu.
Qui aime Dieu est sur en tout lieu.
Que bien aime, tard oublie.
Qui court deux lievres a la fois, n'en prend aucun.
Qui écoute aux portes, entend souvent sa propre honte.
Qui m'aime aime mon chien.
Qui mal commence, mal acheve.
Qui ne fait pas quand póte, nu face cand vrea.
Qui ne risque rien n'a rien.
Qui ne sait obéir, ne sait commander.
Qui parle trop, manque souvent.
Qui parle trop, personne ne l'écoute.
Qui s'attend a l'accueil d'autrui, a souvent mal dîné.
Qui se détourne évite le danger.
Qui se resemble, s'assemble.
Qui seme peu, peu récolte.
Qui s'excuse, s'accuse.
Qui trop embrasse mal étreint.
Qui se croit sage est un grand fou.
Qui se fait brebis, le loup le mange.
Qui seme le vent, récolte la tempete.
Qui veut plaire a tout le monde doit se lever de bonne heure.
Qui vole un ouf vole un bouf.
Rendre le bien pour le mal.
Rejeter le bon et le mauvais.
Revenons a nos moutons.
Sans deniers Georges ne chante.
Sans tentation, il n'y a point de victoire.
Santé passe richesse.
Se couper le nez pour faire dépit a son visage.
Si tu t'en fuis le, il te suivra, ce t'en fuiz, il s'en fuira. (old French)
Selon l'argent, la besogne.
Si jeunesse savait, si vieillesse pouvait.
Si la montagne ne va pas a Mahomet, Mahomet ira a la montagne.
Si le ciel tombait il y aurait bien des alouettes prises.
Si tous disent que tu es un âne, brais.
Souvent on a coutume de baiser la main qu'on voudrait qui fut brulée.
Tant crie l'on Noël, qu'il vient. (old French)
Tant va la cruche a l'eau qu'enfin elle se brise.
Tel maître, tel valet.
Tel pere, tel fils.
Telle mere, telle fille.
Tirer les marrons de la patte du chat.
Tout ce qui branle ne tombe pas.
Tout chemin mene a Rome.
Tout est bien que finit bien.
Tout vient a point a qui sait attendre.
Trop enquérir n'est pas bon.
Un clou chasse l'autre.
Un jour sans vin est comme un jour sans soleil.
Un mal et un péril ne vient jamais seul.
Un malheur nous est toujours l'avant-coureur d'un autre.
Un peu d'aide fait grand bien.
Un point fait a temps en sauve cent.
Un tiens vaut, ce dit-on, mieux que deux tu l'auras.
Une hirondelle ne fait pas le printemps.
Ventre affamé n'a point d'oreilles.
Vive la différence.
Vouloir, c'est pouvoir.
Vive la modération, vive Pauline.

Stránka obsahuje nejznámější francouzská přísloví a rčení.


Licence   |   Terms of use   |   Disclaimer   |   Privacy policy   |   Kontakt
Copyright © 2007-2017, Jazyky-online.info